Ⓐccueil

Il m’aura fallu pas mal de temps pour me décider à créer ce blog et j’ai encore du pain sur la planche pour donner du fond et de la forme à cet espace d’expression en ligne. J’ai franchi ce pas sur conseil de mes proches, afin de partager mes réflexions personnelles sur le monde et la manière dont tournent les choses. C’est grâce à des personnes qui ont partagé leurs savoirs et réflexions avec moi que je me suis politisée. Entamer la construction de cet espace, c’est transmettre à mon tour des critiques mais aussi des idées de ce que pourrait être une vie sans capitalisme, sans Etat, sans argent officiel, une vie soutenable.

J’ai choisi de ne pas donner mon identité officielle tout simplement parce que cela relève d’une information de second ordre. Mon nom et mon prénom sont une information bien moins précieuse que tout ce que je tente de partager par le biais de ce blog. Je sais que celleux qui me connaissent m’auront reconnue et ça me va très bien comme ça.

C’est quoi l’anarchie? Placard écrit au dos d’une affiche de FO

Les pages (dont vous trouverez les rubriques en en-tête) vous proposeront des ressources diverses et variées afin de contrebalancer les discours dominants. Celle intitulée « Mon parcours » et les sous rubriques qui la composent, visent à vous expliquer comment j’en suis arrivée à l’écologie libertaire (appelée aussi anarchie verte, ou anarcho décroissance). Cette rubrique est vouée à être complétée au fur et à mesure de l’inspiration.

Dans la rubrique Le Grand Déversoir, je vous propose des écrits sur des sujets qui me font réagir. Je prévois d’enrichir encore les différents contenus et suis ouverte aux propositions.

Je profite de cette entrée en matière pour vous expliquer un peu ma manière d’écrire:

  • Quand je dis « vous » c’est pour m’adresser à plusieurs « tu ».
  • J’ai neutralisé le genre autant que possible. Lorsque ça ne l’était pas, j’ai féminisé l’écriture (clic) quitte à créer des néologismes et à tordre le cou à la grammaire. Certaines fautes sont donc volontaires.

J’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire ces pages que j’en prends à les rédiger pour les partager.

5 réflexions sur “Ⓐccueil

  1. [Samedi 6 – Dimanche 7] TOUS EN ACTION

    Communiqué du collectif Tant qu’il y aura des bouilles :

    Appel à rassemblement samedi 6 septembre à Albi (11h30 Place du Vigan) en soutien aux grévistes de la faim !

    et dimanche 7 septembre sur la ZAD du Testet pour préparer la suite de la lutte avec tous les opposants réunis !

    Le Conseil Général du Tarn détruit notre cadre de vie, méprise les opposants et la nature ! Il fait appel à une répression policière brutale pour briser la résistance légitime de citoyens révoltés par le carnage et par l’Autoritarisme des porteurs de projet. Après une semaine de violences policières, nous dénombrons de nombreux blessés, et encore plus de personnes, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, molestées par les forces de l’ordre.

    Malgré les tentatives d’intimidation et de passage en force, le mouvement d’opposition a réussi à porter la contestation à l’échelle nationale, et la pression politique ne cesse de croître en faveur d’une suspension des travaux indispensable à un apaisement de la situation.

    La forêt est certes mutilée, mais la zone humide se restaurera et retrouvera son équilibre si le barrage ne se fait pas. Nous ne laisserons pas le dernier mot aux aménageurs. Notre colère est plus forte que jamais.

    Face au massacre en cours, contre l’Autoritarisme du Conseil Général,

    Apportons nos soutiens aux grévistes de la faim, qui pour certains entament leur 11e jour de jeune, samedi 6 Septembre à 11h30 sur la place du Vigan à Albi.

    Retrouvons nous nombreux dimanche 7 septembre, sur la ZAD, pour constater les dégats, crier notre dégout et affirmer notre détermination à nous opposer à ce projet destructeur imposé.

    Organisons dès à présent la suite de la lutte contre le barrage et son monde morbide !

    + d’infos:
    http://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com
    http://www.collectif-testet.org/
    et sur youtube: ZAD testet

    Aimé par 1 personne

  2. Salut, j’ai découvert ton blog il y a quelques mois et j’aime beaucoup le fond et la forme;). Je t’encourage à continuer et je voulais surtout te remercier pour la pertinence de tes propos et tout ce que j’apprends à travers tes écrits.

    Aimé par 1 personne

  3. Salut,comme toi je m’interesse a une construction de politique saine que je pense possible malgre les travers humains et particulierement de ceux qui ont le pouvoir ou ceux qui tentent de l’obtenir de maniere detourne,je suis pour un international europeen qui a notre epoque est plus qu’une necessite,elle est vitale.Il me semble,bien que n’ayant pas beaucoup de connaissance sur le systeme capitaliste,qu’aujourd’hui le saignement oppere par l’hegemonie dictatoriale n’est qu’un pretexte pour martyriser les acquis sociaux et niveler le peuple par le bas.La premiere etape serait d’imposer la rupture sur les dettes construites grace aux interets d’usure et redistribues aux actionnaires.En ce sens la prise de position de la grece et de podemos en espagne peut etre considere comme le cancer du diktat capitaliste europeen actuel soumis.J’ai peut etre le tort de penser qu’un mouvement tel que le m6r de Melenchon tend vers cette demarche,le seul moyen a terme d’empecher qu’ils installent une recession factice comme leurs sois disantes dettes,pour plonger l’europe dans le cahos.Il est necessaire de se structurer,sur deux fondamentaux,abandon du systeme par capitalisation et construire une charte qui impose un respect de la nature qui ne se monnaie pas,le seul capital qui ait son importance celui du respect de la vie.

    Aimé par 1 personne

  4. Salut Laurent et merci pour ton commentaire,
    Je pense que le nombre de celleux qui se questionnent comme nous le faisons est important, mais j’ai quelques points sur lesquels ma vision diffère de la tienne. Je ne peux pas considérer qu’un changement descendant soit satisfaisant. Je n’ai pas foi dans le Keynésianisme, en une reprise de la croissance permettant une meilleure répartition des richesses. Je pense que les solutions économique respectant le dogme capitaliste ne conviennent plus aux problématiques de notre époque. En fait, je suis convaincue que la première étape, si l’on veut un changement et non un pansement, est de prendre nos responsabilités et d’assumer ensemble le politique de nos vies, de nos actes du quotidien.
    J’essaie de rédiger un article de propositions plus que de dénonciation (c’est pas facile et ça met du temps!). On pourra discuter de cela au fil des commentaires :)
    En tous cas, je suis contente de voir que vous êtes quelques unEs à apprécier le contenu de ce modeste espace d’expression. Promis, je vais mieux l’alimenter, et je compte sur vous touTEs pour y amener du grain à moudre!

    Salutations libertaires

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s